L’efficacité des techniques biodynamiques, ainsi que la qualité des produits Demeter, sont de mieux en mieux reconnues. Découvrez les témoignages d’agriculteurs, de viticulteurs et d’entreprises certifiés Demeter, dont le travail est régulièrement mis en avant par les médias.

 

Cheminement vers la biodynamie dans le Tarn

C’est au cours d’une formation sur la culture et la taille des petits fruits que notre intervenant, Alain Pontopidan,, m’ouvrit l’esprit : “les plantes médicinales sont aussi capables de soigner d’autres plantes” dit-il. Ca alors! C’était en 2012. Ce fut ensuite Gérard Augé, intervenu à l’ADEART qui poussa un peu plus loin ma curiosité, puis, une conversation avec Jacques, mon voisin qui cultive son “jardin extraordinaire”; il me prête un de ses livres : “fondements spirituels de la méthode Biodynamique” de Rudolf Steiner puis ‘L’homme et les plantes” de Wilhelm Pélikan.

Cette compréhension du monde chamboulait complètement tout ce que les enseignants du lycée agricole tentaient, avec difficulté, de me faire assimiler. Tout cela m’orienta naturellement vers le MABD et le groupe Biodynamie en pays d’oc où quelques échanges dont je souhaite garder souvenir, furent très chaleureux. Ainsi, toutes les hésitations à pratiques concrètement sur le terrain s’évanouissent. Le département du Tarn n’est pas très sensible à cette pratique particulière mais, il se trouve que Marie-Line Cazenave (Technicienne agricole de la chambre d’agriculture) oeuvre pour une agriculture plus autonome pour des paysans qui veulent réaffirmer leur rôle dans la société actuelle et future.

C’est dans ce cadre là que Jean-Claude Poëncet nous présenta l’initiation et la pratique du compost, l’élaboration des composts de bouse et bouse de corne. Il me lança : “mieux vaut faire aproximativement au départ que ne rien faire du tout!”.

C’est donc le soir du 2 mai 2014 que j’arpentais le champ avec la sulfateuse achetée récemment. Aujourd’hui, sur cette terre pauvre des Monts Lacaune, les changements ne sont pas spectaculaires mais il y a un ressenti, ce quelque chose qui pousse à aller plus loin, beaucoup plus loin, vers une recherche d’un équilibre et une évolution du paysage, de la ferme qui s’ouvrira naturellement aux différents messages transmis par les préparations élaborées avec conscience.

Le groupe de Biodynamie en Pays d’Oc est là, souvent à Azille, pour échanger, pratiquer, se soutenir si nécessaire. C’est bon de se rencontrer.

Présentation de la ferme :

Zone de montagne à 650m d’altitude

4500m2 de petits fruits transformés en confitures

9ha de terres et près pentus

5ha de bois feuillus et landes à fougères

Quelques arbres fruitiers

Pas d’animaux actuellement mais envisagé.